+331 43 79 33 64 plautier@lautieravocats.com

Kim Dotcom persiste et signe

Kim Dotcom, a lancé en fanfare, le samedi 19 janvier 2013, le site Méga un an jour pour jour après la fermeture de son Mégaupload.

Les organismes qui luttent contre la piraterie. ont réagi aussitôt. Stop File Lockers, une entité liée à l’industrie du divertissement pour adultes, a décidé de s’attaquer aux sites partenaires qui revendent des abonnements Premium Mega » Pour cela, ils demandent à ce que les paiements via PayPal soient interdits pour les sites qui hébergent des fichiers illégaux ou qui offrent des liens vers ces derniers. Couper les rentrées d’argent permettrait d’entraîner la fermeture du site.

Le nombre d’inscrits sur Mega a dépassé le million en seulement 24h. Kim Dotcom a, à l’occasion d’une conférence de presse déclaré que :

 » Mega croit aux droits à la vie privé et a développé une technologie qui protège vos données privées en toute sécurité. En utilisant Mega, vous dites non à ceux qui veulent tout savoir de vous. Vous dites non aux gouvernements qui veulent vous espionner. Vous dites oui à la liberté sur Internet et votre droit à la vie privée »tout en précisant que  » chaque pixels de MEGA a été scruté afin de s’assurer de l’entière légalité du site« .

Ceci ne rassure pas pour autant les acteurs de l’industrie culturelle, sachant que le modèle économique de Mega est fondé sur la violation des droits voisins et des droits d’auteurs.