+331 43 79 33 64 plautier@lautieravocats.com

Gestion collective et Plateforme numérique en Afrique

Le Directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, a annoncée 10 juin dernier le lancement d’un projet de mise sur pied d’une plate-forme numérique commune visant à rationaliser le recensement des oeuvres musicales protégées dans 11 pays d’Afrique de l’Ouest et la gestion collective des droits y attachés.

L’idée est de permettre aux auteurs-compositeurs de ces pays d’ obtenir une rémunération pour l’utilisation de leurs oeuvres grâce à un système simplifié et normalisé d’enregistrement des droits.

L’entreprise américaine Google sera le partenaire technologique de l’OMPI dans l »élaboration de ce nouveau syst�me sur le Web, qui s’appuie sur le modèle du WIPOCOS (logiciel OMPI de gestion collective du droit d’auteur et des droits connexes).

Le WIPOCOS aiderait ainsi les organismes de gestion collective des pays participants à partager des informations sur le recensement des oeuvres et les parties concernées, ce qui facilitera la concession transfrontière de licences.

Les 11 pays participant à la phase actuelle du projet sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côe d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Togo.

Le registre des droits amélioré du WIPOCOS a pour but de rationaliser la procédure en permettant de mémoriser les informations en ligne et de les rendre accessibles à partir de chaque pays participant. Cela signifie qu’un titulaire de droits n’aura à enregistrer une oeuvre qu’une seule fois pour que les informations mémorisées puissent être consultées dans les 11 pays participants ».

Mme Diabe Siby, directrice générale du BSDA (Bureau sénégalais du droit d’auteur) et présidente d’un réseau de sociétés ouest-africaines de perception a déclaré que le projet « est susceptible de permettre aux pays en développement de tirer parti pleinement et plus efficacement des avantages découlant de l’industrie musicale à l’éhelle mondiale ».


Source: OMPI // Media Terre (Mathilde Foubert)